Gouvernement du Québec
Le Québec géographique
Géoinfo l'outil de recherche
Bienvenue au portail de l'information géographique gouvernementale
La géo c'est quoi?
L'information géographique
La cartographie
La photo aérienne
Les images satellite
Le positionnement et la référence
La géomatique
Découvrir
Galerie d'images et de cartes
Atlas du Québec
Localisateurs
Approfondir
Galerie d'images et de cartes
Expertise québécoise
Gouvernement
Enseignement et recherche
Entreprises
Activités à venir
Bibliothèque
Chroniques Géo Info
Normes et standards
Publications
Terminologie de la géomatique
Autres sites d'intérêts
Au Québec
Au Canada
Ailleurs dans le monde
Acquérir
Commander des produits géographiques
Vous recherchez des noms de lieux?
Catalogue d'information géographique gouvernementale
Le Carrefour GéoSpatial
Le Carrefour GéoSpatial
 
La géomatique
  La géomatique,
    c'est quoi?
  Les sciences
    de la géomatique
  Pourquoi utiliser
    la géomatique
  Faites de la
    géomatique!

Pourquoi utiliser la géomatique?

Au fil des ans, la géomatique s'est imposée comme un outil de gestion indispensable. Le gouvernement du Québec possède d’ailleurs plusieurs systèmes de gestion élaborés à partir des bases de données géomatiques.
Le Système d'information géographique de la représentation électorale permet au Directeur général des élections de prendre des décisions rapides quant à la délimitation d'unités territoriales électorales. Il peut ainsi produire différentes hypothèses en intégrant les données du recensement de Statistique Canada. Cet exemple d'une application de redistribution du territoire montre, en noir, les limites des circonscriptions électorales de 1992 et en plages de couleur le regroupement des sections de vote selon une appartenance à une nouvelle délimitation, soit les circonscriptions de 2001.
 

Le Système d'information géographique de la représentation électorale permet au Directeur général des élections de prendre des décisions rapides quant à la délimitation d'unités territoriales électorales. Il peut ainsi produire différentes hypothèses en intégrant les données du recensement de Statistique Canada. Cet exemple d'une application de redistribution du territoire montre, en noir, les limites des circonscriptions électorales de 1992 et en plages de couleur le regroupement des sections de vote selon une appartenance à une nouvelle délimitation, soit les circonscriptions de 2001.

Grâce à la mise en place de ces outils de connaissance du territoire, du transport et des ressources naturelles, les gestionnaires disposent de nouveaux systèmes d’information géographique qui facilitent la prise de décision.

Lien vers la vidéo

 

Haut de la page

Ces outils de gestion sont utilisables dans plusieurs domaines :

  • agriculture  
  • eau  
  • foresterie  
  • développement régional et récréotouristique  
  • transport  
  • finance et assurance  
  • santé  
  • marketing  
  • sécurité civile  


L'information géographique sert à planifier diverses opérations agricoles, à produire des cartes détaillées des interventions réalisées et à en illustrer le résultat. Les analyses effectuées à partir des informations géographiques et statistiques que permettent la géomatique peuvent servir à situer :

  • les zones cultivées et non cultivées et;
  • les différentes cultures.

Elles permettent, par conséquent :

  • de produire des cartes d’occupation des sols, ou
  • de visualiser la répartition de données statistiques sur le territoire.

Ces outils peuvent améliorer la gestion des territoires agricoles.


La géomatique, par la cartographie des écosystèmes, est mise à contribution dans :

  • la prévention et le contrôle de la pollution;
  • la protection et la conservation des milieux naturels; et
  • le maintien de la biodiversité.

Elle permet notamment :

  • de mesurer l'impact de l'urbanisation sur l'hydrosystème d’une rivière;
  • de planifier de futurs aménagements dans le respect du milieu.

Ainsi, la géomatique peut servir à la renaturalisation des berges d’une rivière. C’est le cas de la rivière Saint-Charles, à Québec, un projet où il est important de bien connaître et comprendre toutes les composantes naturelles et humaines en jeu avant d'intervenir.


La géomatique permet de combiner plusieurs informations géographiques comme les essences forestières, les interventions et les découpages forestiers et ainsi planifier les activités sur les territoires de coupe. Elle permet une meilleure gestion du territoire et des ressources.


Le développement régional ne peut se faire qu’en tenant compte des préoccupations et des intérêts des acteurs du milieu. Pour être davantage au fait des enjeux de leur région, les gestionnaires ont tout intérêt à utiliser la grande capacité des outils géomatiques à recueillir, analyser et représenter des données autant géographiques que socioéconomiques.

Ainsi le développement récréotouristique d'une région est grandement facilité par la géomatique qui peut :

  • inventorier les attraits touristiques;
  • aider à la planification des circuits;
  • contribuer à la gestion des équipements et des infrastructures, comme les sentiers pour piétons, cyclistes ou motoneigistes, et à leur signalisation.

 
L'information géographique permet de mieux gérer les infrastructures ou d'améliorer la logistique (gestion des itinéraires des parcs de camions) et ainsi de diminuer les coûts et faciliter la gestion des ressources. La modélisation de la circulation routière permet notamment de mieux planifier les déplacements des véhicules d’urgence. Elle offre la possibilité de simuler différents trajets, dans le but de réduire les temps d’intervention.

Haut de la page

Ces outils de gestion sont utilisables dans plusieurs domaines :


Les analyses effectuées à partir de la géomatique servent à déterminer certains comportements, tels que les comportements financiers, des zones à risque pour les feux, les vols, etc. Elles permettent ainsi d’obtenir une meilleure évaluation des risques et d’adapter les produits et services.


La géomatique permet de faire l’analyse de données sur la santé en relation avec le territoire. Par exemple, il est possible d’enregistrer sur un territoire donné les différents foyers d’infection d’une maladie dont la propagation présente des risques pour certaines populations, et d’en suivre l’évolution aussi bien sur le territoire qu’auprès de ces populations.

La géomatique permet aussi d’obtenir la répartition territoriale de certaines souches virales et aide à l’identification des sources de contamination possibles. La géomatique a notamment permis de répertorier géographiquement les cas de cancer au Québec. On peut ainsi faire de nouveaux constats, élaborer de nouvelles hypothèses et vérifier, dans certains cas, le lien entre la maladie, ses symptômes et l’environnement.

La géomatique simplifie également la gestion des établissements de santé et l’organisation des services. Elle permet notamment de choisir les spécialités requises dans un hôpital, en fonction des caractéristiques démographiques du secteur desservi, ou de mieux planifier le transport ambulancier d’une région.


Le monde des affaires utilise de plus en plus de données auxquelles se rattachent des éléments localisables sur le territoire. Cette valeur ajoutée aux bases de données traditionnelles ouvre la voie à une nouvelle approche dans l’analyse et la gestion des activités quotidiennes du milieu des affaires. Cette mise en relation des données du commerce et des affaires avec celles du milieu physique s’appelle le géomarketing. Le géomarketing permet :

  • de déterminer les habitudes de consommation, les comportements d’achat, les revenus et autres informations démographiques;
  • d’améliorer les produits et services en fonction des besoins observés chez le consommateur;
  • d’analyser les possibilités d’ajouter ou de déplacer des points de vente ou de service.


Afin de planifier et coordonner l’intervention la plus adéquate en cas de catastrophes naturelles ou humaines, comme les inondations, les feux de forêt et les déversements de produits toxiques, les autorités responsables concernées ont besoin d’une information géographique à jour.

La géomatique permet :

  • de situer rapidement les infrastructures de service tels les centres d’accueil pour personnes âgées, les centres hospitaliers, les centres locaux de services communautaires, les services d’incendie et les services policiers;
  • de délimiter les zones qui nécessitent un périmètre de protection, une évacuation ou l’intervention de ressources expérimentées.

Ces outils de gestion sont utilisables dans plusieurs domaines :

Haut de la page



Accueil | Plan du site | Courrier | Portail Québec | La géo c'est quoi?
Galerie d'images et de cartes | Atlas Québec | Information géographique gouvernementale par sujet
Expertise québécoise | Événements à venir | Bibliothèque
Autres sites d'intérêts | Pour commander des produits géographiques en ligne
Politique de confidentialité
| Accessibilité

Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2008