Gouvernement du Québec
Le Québec géographique
Géoinfo l'outil de recherche
Bienvenue au portail de l'information géographique gouvernementale
La géo c'est quoi?
L'information géographique
La cartographie
La photo aérienne
Les images satellite
Le positionnement et la référence
La géomatique
Découvrir
Galerie d'images et de cartes
Atlas du Québec
Localisateurs
Approfondir
Galerie d'images et de cartes
Expertise québécoise
Gouvernement
Enseignement et recherche
Entreprises
Activités à venir
Bibliothèque
Chroniques Géo Info
Normes et standards
Publications
Terminologie de la géomatique
Autres sites d'intérêts
Au Québec
Au Canada
Ailleurs dans le monde
Acquérir
Commander des produits géographiques
Vous recherchez des noms de lieux?
Catalogue d'information géographique gouvernementale
Le Carrefour GéoSpatial
Le Carrefour GéoSpatial

Archives - 2007


Suivre les feux de forêt
 

 


Depuis 1999, le ministère des Ressources naturelles et de la Faune reçoit tous les jours, durant l’été, des images des satellites NOAA (1 km de résolution) afin de détecter et de suivre à distance l'évolution des incendies de forêt dans le nord du Québec. Cette opération s’effectue avec la collaboration de la Station de réception d'images satellitaires (STARIMSAT) du Centre de haute technologie Saguenay–Lac-Saint-Jean qui traite et corrige ces images dès leur réception, pour ensuite les acheminer au Ministère dans l’heure qui suit!

L’imagerie satellitaire permet aux agents de liaison du Centre des mesures d’urgence du ministère (CMU) de suivre à distance la progression des incendies de forêt et la trajectoire des panaches de fumée, dans la zone dite de protection restreinte de la forêt, qui pourraient toucher les populations.

L'image ci-contre, enregistrée le 26 mai 2007, montre l'intensité des incendies de forêt à cette date à l'est de Senneterre et au nord du lac Saint-Jean. Les panaches de fumée sont visibles sur de grandes distances.


 

 
 

Haut de la page

Noms de lieux!
 


Il pleut, il pleut bergère... Combien y a-t-il de noms de lacs officiels qui contiennent le mot pluie au Québec?

 


Il y a vingt noms de lacs officiels contenant le mot pluie. On relève, entre autres,
les appellations suivantes : lac de la Pluie, lac de la Grosse Pluie, lac des Pluies Froides…

On trouve aussi, mais étonnamment trois fois seulement, le nom lac Parapluie.

Le plus grand de ces lacs Parapluie se trouve au nord de la rivière Saguenay, un peu à l’est du charmant village de Sainte-Rose-du-Nord (feuillet 22D/08). L’image satellite Landsat ci-contre, d’une résolution de 15 m, montre l’environnement géographique de ce lac :

  • en vert foncé, la forêt résineuse;
  • en vert clair, la forêt feuillue et les arbustaies;
  • en rose et mauve, les zones dénudées, comme les routes, les villages et les plages sablonneuses ou graveleuses.

Les deux autres lacs Parapluie sont situés dans la municipalité de Cascades-Malignes dans la région de l’Outaouais et dans la municipalité de La Tuque dans la région de la Mauricie.

Des images satellite du même type, appelées spatiocartes, de tout le Québec, sont accessibles à différentes échelles sur le site de Géoboutique Québec.

Consultez également les autres rubriques de la Commission de toponymie.


Sur cette carte topographique à l’échelle de 1/20 000, on voit que le lac Parapluie est encaissé dans les montagnes.

Sur cette carte topographique à l’échelle de 1/20 000, on voit que le lac Parapluie est encaissé dans les montagnes.

Sur cette carte topographique à l’échelle de 1/20 000, on voit que le lac Parapluie est encaissé dans les montagnes.

 

 
   

Haut de la page

Noms de lieux!
 


Le printemps dans la toponymie

Le toponyme lac Printemps n’a pas pour but d’évoquer cette période de renouveau de la nature, mais plutôt celui de rappeler le souvenir de Jacques-Joseph Geay, dit Printemps. Il était soldat du régiment de la Reine, l’un des sept régiments de l’armée de Montcalm, durant la guerre de la Conquête. C’est en son honneur que le lac printemps a été nommé et c’est parce que ce nom rappelle une personne que la particule « du » n’a pas été utilisée entre les mots lac et Printemps.

Le lac Printemps, un petit lac fort charmant, se trouve dans la réserve faunique de Port-Cartier–Sept-Îles, dans le feuillet cartographique 22J12. L’image satellite ci-contre, d’une résolution de 15 m, montre l’environnement géographique de ce lac :

  • en vert foncé, la forêt résineuse;
  • en vert clair, quelques petites arbustaies riveraines; et
  • en gris bleu, au sud du lac, des zones couvertes de lichen.

Des images satellite du même type, appelées spatiocartes, sont accessibles pour tout le Québec à différentes échelles sur le site de Géoboutique Québec.

Consultez également les autres rubriques de la Commission de toponymie





Sur cette carte topographique à l’échelle de 1/20 000, on voit que le lac Parapluie est encaissé dans les montagnes.

 

Haut de la page

 

 



Accueil | Plan du site | Courrier | Portail Québec | La géo c'est quoi?
Galerie d'images et de cartes | Atlas Québec | Information géographique gouvernementale par sujet
Expertise québécoise | Événements à venir | Bibliothèque
Autres sites d'intérêts | Pour commander des produits géographiques en ligne
Politique de confidentialité
| Accessibilité

Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2008